Que se passe t-il au Vietnam ? La vie des vietnamiens et des Viet Kieu

Publié le par Raymond


   HANOI, 10 oct 2009 (AFP) - En quatre jours, neuf Vietnamiens ont été
condamnés à de la prison pour "propagande contre l'Etat", dans une répression
croissante de la dissidence à mesure qu'approche le congrès du Parti communiste
du pays (PCV), estiment diplomates et défenseurs des droits de l'Homme.
   Au terme de quatre procès, qui n'ont souvent duré que quelques heures, des
juges de la capitale Hanoï et du port de Haïphong (nord-est) ont infligé des
peines de deux à six ans ferme, assorties de périodes de résidence surveillée.
   Les accusés -- poètes, écrivain, professeur ... -- se sont vu reprocher le
déploiement de banderoles appelant au multipartisme, dénonçant la corruption,
l'inflation galopante au Vietnam l'an dernier, ou encore, parfois dans de
simples allusions, la politique de Hanoï vis à vis de la Chine.
   Interrogée sur cette concentration d'affaires, la porte-parole des Affaires
étrangères vietnamiennes, Nguyen Phuong Nga, a renvoyé au pouvoir décisionnel de
la justice, estimant que les accusés avaient comparu selon la loi.
   Mais l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty international,
comme celle de défense des médias Reporters sans frontières, a dénoncé un
nouveau musellement.
   "Le gouvernement est sous pression alors que croît l'opposition publique à
sa politique envers la Chine", estime Brittis Edman, d'Amnesty. "Nous approchons
aussi des préparations du XIe congrès du Parti communiste (...) et cela peut
rajouter à la nervosité politique".
   Le congrès du PCV, seul parti autorisé, est prévu début 2011.
   "C'est un jeu de pouvoir", renchérit un diplomate étranger. Selon lui, il ne
s'agit pas de distinguer conservateurs ou réformateurs au sein du Parti -- "ce
serait une façon très occidentale de regarder les choses". La question est de
réprimer pour "montrer sa force".
   Depuis des mois, surtout sur le net, de virulents commentaires vietnamiens
circulent sur les ambitions territoriales de Pékin -- surtout autour des
archipels des Spratleys et Paracels que revendiquent les deux pays.
   Là, comme dans des méga projets de mines de bauxite dans les Hauts plateaux
du centre du Vietnam impliquant technologies ou investissements chinois, ils
reprochent parallèlement à Hanoï de manquer de fermeté face au grand allié
idéologique.
   Les proches des Vietnamiens jugés cette semaine ont dénoncé la lourdeur des
peines, pour des gens plutôt "discrets" qui selon eux n'ont pas violé la loi,
mais aussi une stratégie "d'intimidation".
   Les neufs condamnés avaient été placés en détention provisoire il y a plus
d'un an. Depuis, la police s'est livrée à d'autres d'arrestations, temporaires
pour certains blogueurs, mais pas toujours.
   Le procès d'au moins cinq autres personnes, récemment appréhendées dans un
matraquage médiatique à charge, est encore attendu. Parmi elles, figurent un
avocat connu pour sa défense de confrères militants des droits de l'Homme, Le
Cong Dinh, et un blogueur-informaticien formé en France, Nguyen Tien Trung.
   Le point commun de ces affaires ? "La répression de la dissidence", résume
un autre diplomate, pour qui une récente décision de Hanoï d'obliger les
chercheurs à formuler leurs critiques exclusivement via des organes de l'Etat
entre dans le même schéma.  
   "Il y a eu une période, avant 2007, où les choses s'amélioraient, avant
qu'ils n'obtiennent ce qu'ils voulaient"
-- l'entrée dans l'Organisation
mondiale du Commerce, l'organisation d'un sommet Asie-Pacifique (Apec)  --
,
poursuit le diplomate. "Depuis, la situation se détériore"Par Aude GENET

_________________________________________________________________________

Une photo sur l'actualité au Vietnam.



______________________________________________________________________________

Un article sur les vietnamien(ne)s du Vietnam et d'ailleurs. 


J'ai trouvé un prof belge au Vietnam:
Pierre raconte ses histoires. Son installation folklorique dans sa location. Le comportement de ses élèves. Ses expériences.
Il raconte avec un humour placide la vie de Can Tho, dans les rues et dans ses classes. 
Il est ici avec des amis au restaurant :

Et voici sa nouvelle et fidèle moto avec laquelle il n'a pas peur d'aller au travail et de randonner.




Voici son site qu'on lit avec plaisir.
http://www.chez-pierre.net/f_vct_vq.php
 

________________________________________________________________________________________________

Bonne Nouvelle : Le vietnam, bientôt non-fumeur, comme en France ?
Publié le 28 août 2009, par Sylvie Brisset 

fumer_vietnam.jpgFumer sera bientôt interdit dans les lieux publics fermés vietnamiens à partir du 1er janvier 2010.

Le gouvernement compte également augmenter les taxes sur le tabac dans l’optique de réduire la consommation de cigarettes.

Les textes prévoient une interdiction de fumer dans les écoles, jardins d’enfants, cinémas, bureaux et autres transports en public. Pour le moment, aucune information n’est délivrée concernant les restaurants.

Les taxes seront augmentées, non seulement sur les produits vietnamiens du tabac, mais aussi sur les cigarettes importées, a précisé Hanoï, sans dévoiler de chiffre.
La vente se fera exclusivement dans des lieux prévus à cet effet et réservée au plus de 18 ans.

Les Vietnamiens sont de gros fumeurs. Le pays, peuplé de quelque 86 millions d’habitants, a l’un des taux les plus élevés du mondeen la matière et les cigarettes s’achètent facilement à tous les coins de rues, jusque dans les plus petites échoppes. 

Sylvie se présente elle même : un petit bout de femme de 1m57 . 49 kg . 50 ans … qui est parti toute seule, un beau jour, sillonner le Vietnam. Pas vraiment de danger dans ce pays, je me fonds dans la masse, je suis petite comme eux !! Souvent on m’a demandé si je n’étais pas métis ….. Alors vous voyez bien que je suis faite pour vivre dans ce pays !! J’ai sillonné le pays de long en large depuis près de 7 ans en y restant de plus en plus à chaque fois.
J’ai écris “vagabondages au Vietnam” lors de ma première pause de 6 mois au Vietnam en 2004. Depuis, je partage ma vie entre le soleil du midi du coté d’Aix en Provence et ma chambre d’hôtel habituelle près du lac Hoan Kiem à Hanoi. Mon métier est à multiples facettes puisque je suis Créatrice- Conceptrice de produits multimédia tel que blog, site web, DVD et CD interactif et rédactrice de reportages écris.

Le site de Sylvie est là : http://www.vietnam-vagabondages.com/2009/08/28/le-vietnam-bientot-non-fumeur/ 

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> <br /> VOULEZ VOUS SAUVER LES TIGRES DU MEKONG ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />       Pour tous les tigres sur Terre, il reste 6 sous espèces de tigres dont le tigre du Mékong  mais 3 autres sous espèces se sont éteintes au cours du vingtième siècle<br /> à cause de la chasse, du braconnage, du trafic illégal et de la perte de son habitat. <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Voici l'article du WWF à lire :<br /> <br /> <br /> http://www.wwf.fr/s-informer/nos-missions/especes-menacees/sauver-les-tigres-du-mekong<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Parmi les 6 pays autour du fleuve Mékong (que nous avions étudié ici récemment, lors de l’alerte sur la gestion de sa richesse à partager : l’eau) , il ne reste que 350 individus, tigres du<br /> Mékong.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> La France envoie des<br /> équipements pour la formation en odontologie des étudiants à l'Ecole Internationale de l'Université Nationale du Vietnam à Hanoï<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />       L'université de Nantes est partenaire de l'École Internationale de l'Université Nationale du Vietnam à Hanoï, et a fait naturellement un don d'équipement d'odontologie,<br /> dans le cadre de la formation délocalisée en odontologie.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Cette université a ouvert depuis 2007 une filière délocalisée d'odontologie (5 ans) à l'Ecole Internationale de l'Université du Vietnam à Hanoï .<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Exemple de salle de formation : ces dispositifs innovants s'insère dans la formation initiale des étudiants mais est également destiné à la<br /> formation en continue des praticiens déjà diplomés :<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Voyez l'article publié par Cap-Vietnam le mercredi 30 juin 2010.<br /> <br /> <br /> <br /> http://www.cap-vietnam.com/actualite/luniversité-de-nantes-envoie-des-équipements-dodontologie-à-lecole-internationale-de-luniv?n=2&categorie=Home<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> J'ai trouvé ce tableau dans Wikipédia.<br /> <br /> <br /> Les Viet Kieu ont été accueillis et acceptés partout<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> <br /> Ce reportage de l'envoyée spéciale du<br /> Monde Corine Lesnes et remarqué par AHG qui nous en a fait part, est intéressant à double titre :<br /> <br /> <br /> Le premier pour l'écologie bafouée à grande échelle.<br /> <br /> <br /> Le second pour les Viet Kieu qui vivent partout dans le Monde.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Marée noire : les Vietnamiens de Louisiane touchés<br /> <br /> <br /> LE MONDE | 14.06.10 | 14h05<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> es pêcheurs-là, on les trouve à Versailles. Pas au pied du château, mais à l'est de La Nouvelle-Orléans (Louisiane), à des kilomètres du Vieux Carré, le centre historique. Le quartier tient son<br /> nom d'un complexe d'appartements dans lequel les premiers Vietnamiens ont été relogés à leur arrivée aux Etats-Unis, en 1975. Catholiques fuyant le régime communiste, ils avaient répondu à<br /> l'appel de l'archidiocèse de La Nouvelle-Orléans.<br /> <br /> <br /> Accédez à l'intégralité de cet article sur Lemonde.fr<br /> http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/06/14/maree-noire-les-vietnamiens-de-louisiane-touches_1372386_3244.html#xtor=AL-32280340<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> Les  projets  de  barrages  se  multiplient  sur  le  fleuve<br />  Mékong<br /> <br /> <br /> <br /> Le développement économique à tout prix compromet l’avenir des pêcheurs et de la vie traditionnelle le long des rives, rapporte ainsi « The New York Times<br /> ». <br /> <br /> <br /> Voici, un petit condensé de plusieurs articles dont un article vu dans « Le Courrier International » de janvier 2010.<br /> <br /> http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en|fr&u=http://www.nytimes.com/2009/12/18/world/asia/18mekong.html<br /> http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en|fr&u=http://www.rfa.org/english/news/vietnam/mekong-06162009095500.html <br /> <br /> <br /> Le Mékong parcours presque 5000 km en Asie du Sud Est. Il prend sa source dans les hauteurs du Tibet Himalayen puis arrose dans l’ordre, le sud de la Chine, la Birmanie,<br /> la Thaïlande , le Laos, le Cambodge  et enfin le Vietnam, pour se jeter dans la Mer de Chine Méridionale. <br /> <br /> <br /> Depuis la construction du premier barrage en Chine, plusieurs espèces sont en voie d’extinction, comme le Dauphin du Mékong et le Lamantin du Mékong. <br />  <br /> Petite digression familiale :  Il y a quelques années un spécialiste des petits poissons, filleul d’Hélène, y a fait des recherches pour le Japon sur une espèce qui se<br /> raréfie. Depuis quelques mois il monte une mission financée en GB et demande les autorisations administratives (difficiles à obtenir car un peu chères) pour rechercher le plus petit poisson du<br /> Monde réputé vivre dans le Mékong, et dans un fleuve d’Indonésie (mais on ne l’y voit plus).<br /> <br /> <br /> Des experts vietnamiens de l’environnement ont vivement critiqué les nouveaux plans de construction d’un grand nombre de barrages par la Chine, le Laos et la Thaïlande. En effet, la<br /> Chine est en train de construire 8 barrages et le Laos a commencé une réseau de 23 barrages. Le Cambodge et le VN voudraient aussi, néanmoins, en construire deux chacun. <br /> <br /> <br /> <br /> Les aspects les plus controversés de la construction des barrages sont leurs effets sur les poissons migrateurs et sur la culture du riz du delta du Mékong au Vietnam, où la moitié de<br /> cette denrée alimentaire ntionale est cultivée. Le delta dépend des limons riches en minéraux, que les barrages Chinois (encore eux) bloquent partiellement (16%). Nguyen Huu Chiem responsable de<br /> l’environnement à Can Tho, trouve que le niveau moyen du fleuve en amont a baissé, les poissons pêchés sont plus petits et moins nombreux.<br /> <br /> <br /> Des courants trop forts se sont formés entre la Chine et la Thailande à cause de la destruction de cascades de rochers, de bancs de sables et de gorges. Bon point ; la navigation a pu faire<br /> augmenter de 50% les échanges commerciaux. <br /> <br /> <br /> <br /> Dans un rapport récent de l’ONU du 21 mai, les experts disent pelle-mêle que les nouveaux barrages bloquent encore plus les sédiments vers le delta, que les conflits pour l’eau n’ont pas<br /> émergé mais que les besoins en eau ont augmenté (et aussi, c’est formidable, qu’au niveau de la pollution, rien n’est encore alarmant). <br /> <br /> <br /> <br /> Il y a bien le MRC, la commission intergouvernementale (VN + Cambodge + Laos + Thaïlande née en 1995, mais ni la Chine, encore une fois, ni la Birmanie n’en a voulu) pour le Mékong , qui a<br /> évalué entre autres, à 2 milliards de dollars l’économie de la seule pêche sur ce fleuve. <br /> <br /> <br /> Le Cambodge est le pays le plus dépendant des courants et des inondations ; On y craint des famines. <br /> <br /> <br /> Toutes les grandes villes du Laos sont sur ce fleuve.<br /> <br /> <br /> A Can Tho, Ky Quang Vinh, directeur du Centre pour les ressources naturelles fait une comparaison. C’est comme un vaisseau sanguin dans le corps humain. Lorsque nous construisons des barrages,<br /> c'est comme un blocage dans les veines. Les conséquences sont incalculables.<br /> <br /> <br /> <br /> Malheureusement, le comité MRC a montré son impuissance. La multiplication des barrages sur le Mékong pourrait engendrer un conflit international.<br />  <br />  <br /> <br /> <br />
Répondre