On ne s'amuse pas à Copenhague : l'échec

Publié le par Raymond


Je me suis amusé à collationner les enjeux de Copenhague
 
 
Début, le 7 déc et jusqu'au 18 , dans la capitale danoise, une 15e Conférence des Nations unies sur le changement climatique se tient.
 
 
Il me semble qu’il faut absolument que Copenhague, 12 ans après Kyoto, fasse avancer les idées mais surtout les actes. Et ce d’autant plus que le sommet de Rio date déjà de 1992. 
Plus aucun pays ne doute de la réalité du dérèglement climatique du à l’activité humaine. C'est pris au sérieux. Depuis des mois et des mois, des mini sommets, remplis de spécialistes, se sont tenus pour préparer Copenhague : à Manaus (les pays amazoniens), à Trinité et Tobago (le Commonwealth), à Beijing (les pays émergents), à Nairobi (l'Union Africaine),...


Les idées avancent puisque le GIEC a obtenu le prix Nobel de la Paix en 2007.

rajendra pachauri prsient du giec  ( Rajendra Pachauri le directeur du GIEC = Groupe d'Expert sur le Climat à l'ONU)    
Obama sera à Copenhague et a annoncé un chiffre (C’est du concret même si c’est trop timide et pas assez responsable : - 17% en 2020 et - 42% en 2030 par rapport à 2005), de réduction des rejets des Gaz Effet Serre (GES) pour les USA (alors que Bush avaient rejeté Kyoto),
 
et après des concertations USA/Chine cette dernière qui sera aussi à Copenhague, s’est  décidée à chiffrer (mais timidement ) ses réductions d’émission de Gaz à Effet de Serre ( de - 40 à - 45% par rapport à 2005 par unité de PIB ( ?) ) et à 15% la part des énergies non-fossiles. 

L’Inde a alors emboîté le pas, et sera là aussi, avec une promesse de 20à 25% de baisse par rapport à 2005 (mais sans contrôle)


A t-on avancé dans le concret ? 
- L’Europe s’engage sur 7,2 milliards d’Euros (étalées sur 3 ans) pour l’aide aux pays pauvres pour qu’il puissent mieux s’adapter aux changements du climat. C’est plus que ce qui était prévu.
- L’Europe avait déjà adopté le paquet climat-énergie en 2008 : les 3 fois 20. 
20% de réduction des GES (surtout par compensation carbone : ce n'est pas très bien). 
20% de + en efficacité énergétique (isolations des maisons et batiments). 
20% de part en énergies renouvelables pour sa consommation énergétique globale.
- Elle envisage maintenant d’augmenter à 30% ces réductions de GES par rapport à 1990. Est ce possible ? Oui si les grands pays industriels y adhèrent.


Mais le G20 n’a pas pu trouver d’accord sur ce plan, en septembre dernier. 
Mais les 2 principaux contributeurs de GES veulent faire le moins d’effort.
Mais Les attentes sont multiples et variées.
Par exemple : les français, selon l’enquête de l’INSTITUT DE MEDIASCOPIE et de LES ATELIERS DE LA TERRE du 25 novembre 2009 
al gore i an inconv

Enquête : Inquiétudes
 sur les énergies finissantes (charbon, pétrole) et espoirs sur les énergies propres renouvelables (Eolien, photovoltaïque, géothermie, hydroélectricité).
inquiétudes aussi sur les catastrophes climatiques (fonte des glaces, cyclones : il y en a eu déjà 10 au Vietnam ou à coté cette année), la protection de l’environnement,  (les pollutions, moins d’agriculture intensive et plus d’agriculture biologique).

Enquête : Coté solutions
, la taxe carbone devrait être payée aussi bien par les individus polluants que par les entreprises polluantes. 
Seule une coopération mondiale sur le climat serait efficace. Donc création d’une organisation mondiale pour l’environnement (style OMC et OMS) et création d’un fonds mondial pour le climat.
Actions à tous les niveaux (du mondial au local et à l’individu : Voiture électrique, maison bio-climatique).


Finalement,
on peut se rappeler que le but ultime est de sauvegarder l’humanité sur Terre, (et non pas seulement de préserver la Terre qui  vivra de toute façon très longtemps, bien après que les humains aient disparus de sa surface).
Chacun d’entre nous est donc concerné chaque jour. 

___________________________________________________________________________

19 Déc 2009... Dans la confusion, Copenhague s'achève sur un échec :

-Pas d'objectifs chiffrés
-Pas d'Organisme de contrôle
-Ce n'est qu'une déclaration politique
-Un chiffre quand même: 100 Milliards de dollars par an à partir de 2020 pour aider les pays en développement 
http://idata.over-blog.com/1/36/72/93/ACTUHALITAI/CopenhagueChemineeCracheFumeeNoire.jpg

Plusieurs causes :

-Système Onusien de négociation par consensus 100% => Trop bloquant.
-Organisation non démocratique du sommet => Réactions de rejet de la part des petits pays et du G77 
-Protocole de Kyoto non repris dans les discussions officielles => Heurts avec l'Union Africaine
-Désaccord de fond entre pays émergents et pays occidentaux => Blocages répétitifs du processus
-Pas de pays-locomotive => Enlisement des négociations

Nicolas Hulot consterné, pense que malgré l'échec de Copenhague, la France a accompli sa mission.
De toute façon, la majorité des personnes pensaient que le sommet serait plutôt un échec
Par ex. dans le Nouvel Obs.com du 25 nov 2009, seuls 32% des français croyaient en la réussite de Copenhague.
http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/environnement/le_sommet_de_copenhague/20091125.OBS8823/seuls_32_des_francais_croient_en_la_reussite_de_copenha.html

Prochaines rencontres pour le climat :
      
2010 Bonn peut-être en juin
2010 Mexico en fin d'année

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> <br /> On ne s'amuse pas non plus à Bonn : La méfiance<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> 1700 diplomates étaient réunis. Les USA et la Chine se sont opposés. Ce dernier en accord avec le G77 des pays en voie de développement veulent discuter mais uniquement dans le cadre de l'ONU.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Malheureusement, pas de nouveaux protocoles prévisibles à Cancun pour remplacer les accords de Kyoto en 2012, malgré une 2ème réunion en Allemagne en mai avant la réunion à l'ONU en juin. Peu<br /> d'espoir donc, avant le grand rendez vous en Afrique du Sud fin 2011.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> L'objectif principal est de diviser par 2 d'ici 2050 les émissions de gaz à effet de serre pour ainsi limiter à 2°C la hausse de la température moyenne de notre planète (Il n'y a pas de Terre<br /> Bis).<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> .<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Hier un écologiste s'est exprimé à propos de ce sommet. Il a annoncé que ce n'est pas seulement un sommet qui décdera du sort de la planète dans les prochains 11 ans et plus mais aussi c'est un<br /> épreuve pour l'humanité meme. Si on n'aboutit pas à un accord contraignant pour tous les pays sans exception et privilèges je craint que l'humanité montrera enfin le visage qu'elle esseie de<br /> cacher. En effet elle se préoccupe de sa vie actuelle et non pas de celle de la planète et des générations qui vont suivre.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> Oui, on comprend que ce seul sommet ne  règlera pas tous les problèmes climatologiques et écologiques. Merci pour votre intervention. A Copenhague, il faut<br /> espérer que les chefs d'états s'engagent vraiment sur des chiffres sérieux et contrôlables. <br /> <br /> D'autre part, oui, j'ai bien vu aussi les réactions de plusieurs de mes proches. Ils regardent d'abord leurs propres intérêts immédiats et on peut les comprendre mais on ne peut pas l'accepter.<br /> Ensuite, quand on leur parle de leurs enfants et petits enfants, alors leur point de vue change (dans le bon sens). Cela doit être de même pour les décideurs mondiaux. <br /> <br /> <br />
E
<br /> The Earth for everyone<br />  <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Yes indeed<br /> <br /> <br /> <br />